Différences entre les versions de « Globules blancs »

De Comment mesure-t-on ?
Aller à la navigationAller à la recherche
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
<div align="justify">
<div align="justify">
[[Catégorie:Santé]]
[[Catégorie:Biologie]]


[[file : Globules_blancs.png|thumb|right|upright=1.2| Images de globules blancs en microscopie électronique <br> Source : Blausen.com staff (2014). "Medical gallery of Blausen Medical 2014". WikiJournal of Medicine 1 (2). DOI:10.15347/wjm/2014.010. ISSN 2002-4436]]
[[file : Globules_blancs.png|thumb|right|upright=1.2| Images de globules blancs en microscopie électronique <br> Source : Blausen.com staff (2014). "Medical gallery of Blausen Medical 2014". WikiJournal of Medicine 1 (2). DOI:10.15347/wjm/2014.010. ISSN 2002-4436]]

Version actuelle datée du 15 mars 2021 à 14:26

Images de globules blancs en microscopie électronique
Source : Blausen.com staff (2014). "Medical gallery of Blausen Medical 2014". WikiJournal of Medicine 1 (2). DOI:10.15347/wjm/2014.010. ISSN 2002-4436


Voir la page: Analyse sanguine


Crayon.png En bref: Les globules blancs, aussi appelés leucocytes, font partie du système immunitaire. Ils protègent l'organisme contre les infections.
Lors d'une analyse sanguine, de nombreux paramètres sont mesurés, donc le nombre de globule blancs.


Les leucocytes sont des cellules circulant principalement dans la lymphe (un réseau responsables des défenses immunitaires du corps) mais aussi dans le sang et divers tissus. Ils ont pour rôle principal de reconnaître et d’éliminer les antigènes, les éléments reconnus comme étrangers par le système immunitaire, et déclenchant une réaction immunitaire.
Il existe 3 types de leucocytes :

  • Polynucléaires, aussi appelés granulocytes. Il en existe 3 types : les éosinophiles, les basophiles et les neutrophiles. Ils sont impliqué dans une réponse rapide (dès l’arrivée d’un antigène), contre les infections, ainsi que dans les réactions allergiques et inflammatoires.
  • Lymphocytes, il en existe plusieurs types. Ils sont impliqués dans la production d’anticorps et la destruction des cellules infectieuses.
  • Monocytes, après une transformation les rendant actifs, ils dégradent les bactéries et les débris cellulaires laissés par les autres leucocytes.


Ils sont généralement présents dans le sang, la rate, les ganglions, les amygdales, et la lymphe (liquide biologique circulant dans les vaisseaux parcourant tout le corps humain). Ils se nombrent entre 4 000 et 10 000 globules blancs par mm[math]^{3}[/math]

  • Si leur nombre est supérieur à 10 000 par mm[math]^{3}[/math] on dit que l’on se trouve en hyperleucocytose. Cela pourrait être le symptôme que le corps se défend contre une infection, ou tout simplement un signe de grossesse !
  • Si leur nombre est inférieur à 4 000 par mm[math]^{3}[/math], on dit que l’on se trouve en leucopénie. Cela pourrait signifier que l'organisme est vulnérable aux infections.


On mesure le nombre de globules blancs en réalisant une analyse sanguine, à partir d'une prise de sang. On prélève une petite quantité de sang dans une veine à l'aide d'une aiguille, puis l'échantillon passe dans un analyseur, un instrument automatisé qui, comme son nom l'indique, analyse le prélèvement. L'une des informations importantes que l'on tire de cette analyse est la proportion d'un type de globules blancs dans la population totale de globules blancs. On peut la déterminer au microscope ou avec un cytomètre de flux, en comptant les cellules en fonction de leur forme. Si le patient est atteint d'une maladie qui modifie la forme des globules blancs, alors l'étude de ces cellules au cytomètre de flux devient très difficile. Une telle analyse mesure également le nombre de globules rouges et de plaquettes.

Fonctionnement de l'anayseur

Comptage manuel

Schéma fonctionnel d'un hématimètre
source : http://biotech.spip.ac-rouen.fr/IMG/pdf/TPnumerationcellulaire.pdf [consulté le 19 avril 2017]
Quadrillage d'un hématimètre
Le carré bleu a un volume de [math] 0.25nL [/math] (nanolitres)
Le carré jaune a un volume de [math] 4.00 nL [/math]
Le carré vert a un volume de [math] 6.250 nL [/math]
Le carré rouge a un volume de [math] 100.00 nL [/math]
By Zephyris at the English language Wikipedia, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10553213

Les automates analyseurs sont relativement récents. Avant leur mise en place, les différentes cellules étaient comptées manuellement au microscope, à l’aide de lames de verre spéciales : les hématimètres ou cellules de numération. Il existe plusieurs types d’hématimètres, selon l’usage précis que l’on veut en faire, et leur constructeur, mais le fonctionnement reste toujours le même. Ces lames de verre sont gravées pour avoir un quadrillage microscopique, et de taille connue. La profondeur de la chambre (voir schéma ci-contre) est aussi connue, on peut donc déterminer le volume étudié.


Il existe des conditions à respecter pour que le comptage soit correct :
- Il faut s’assurer d’homogénéiser le prélèvement à analyser, en mélangeant le tube (souvent à l’aide d’une machine nommée Vortex)
- Il faut parfois diluer le prélèvement initial, ou on risque de voir trop de cellules pour les compter.
- La chambre de comptage doit être remplie après avoir appliqué la lamelle planée, par capillarité. Cela permet d’éviter que des cellules n'adhèrent au verre, ou s’évaporent.


Postit.png Les dilutions sont très souvent utilisées en microbiologie et en analyses médicales, elles permettent de réduire la quantité de cellules dans une culture liquide. Ceci est nécessaire pour un grand nombre d'expériences, où l'on ne pourrait pas compter les cellules si on ne diluait pas la culture. Les dilutions se font souvent sur un facteur 10 (on remplit un tube à un dixième avec le prélèvement contenant les cellules, et on complète avec de l'eau)), mais peuvent se faire selon n'importe quel facteur.


Les cellules sont déposées sur la plate-forme centrale, sous la lamelle planée, le trop plein de solution s’échappant par les rigoles. Une fois la lame prête, on l’observe au microscope. On se place au-dessus d’un premier quadrillage, et on compte les cellules présentes sur ce dernier (si des cellules se trouvent sur les bordures, on ne compte que celles sur deux des quatre bordures). Cette opération est plus ou moins répétée en fonction de la précision souhaitée, et du temps disponible. On a donc un nombre de cellules connu, pour un volume donnée. On reproduit le comptage au moins une fois, pour s’assurer que le nombre de cellules par carré est relativement constant : c’est-à-dire qu’il n’y a pas, entre les deux comptages, un écart supérieur à la racine carrée de ces derniers.


Une fois le comptage terminé, on doit calculer la quantité de cellules par unité de volume dans la solution initiale : on a compté [math]n[/math] cellules dans un carré (on fait la moyenne des comptages effectués), pour un volume [math]V[/math], à une dilution [math]f[/math]. Cela nous permettra donc de trouver [math]N[/math] le nombre de cellules pour un volume donné dans le prélèvement initial, selon la formule: [math]N = \frac{n}{f\times V}[/math]

Exemple de calcul : On dépose sur la lame un culture de bactéries, préalablement diluée au centième. On dénombre une moyenne de 23 bactéries par case de l'hématimètre
Pour faire ce dénombrement, on a dilué 100 fois la solution, on a une dilution à [math] 10^{-2} [/math]
Le volume d'une case est ici [math]1.10^{-2}\mu L [/math] (c'est à dire un cent-millionième de Litre), et vaut [math]1.10^{-5} mL[/math].

On peut alors calculer [math]N[/math] : [math] N=\frac{23}{10^{-2}\times 1.10^{-5}} [/math] d'où [math] N = 2,3 . 10^{8} cellules/mL [/math]

Bibliographie/Webographie

Futura-science: Globule blanc. [en ligne, consulté le 17 juin 2016]. Disponible sur internet: <http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/dico/d/medecine-globule-blanc-733/>

Medipedia: Quel est le rôle des globules blancs? [en ligne, consulté le 17 juin 2016]. Disponible sur internet: <http://fr.medipedia.be/lymphomes/comprendre/quel-est-le-role-des-globules-blancs>

Dr. Chantal Kohler: Les cellules sanguines. [en ligne]. Campus d'histologie et embryologie médicales du Collège des histologistes, embryologistes, cytologistes et cytogénéticiens. [consulté le 4 juillet 2016]. Disponible sur internet: <http://campus.cerimes.fr/histologie-et-embryologie-medicales/enseignement/histologie15/site/html/1.html>

Lab Test Online: Echantillon de sang [en ligne, consulté le 4 juillet 2016]. Disponible sur internet: <http://www.labtestsonline.fr/lab/blood_sample.html>

Laboratoires ADMED : http://www.admed.ch/f/page/322/#repartitionleucocytaire [consulté le 10/05/2017]

Pour aller plus loin

Sur les leucocytes : (mise à jour du 22/02/17)